Frontalier en Suisse, comment choisir votre banque ?

De nombreux frontaliers ont besoin d’un compte bancaire suisse. Il peut être difficile de choisir la bonne banque. Bancecom.com vous guide dans le dédale des banques suisses.

Environ 300’000 frontaliers viennent chaque jour en Suisse, dont plus de la moitié vivent en France. La majorité d’entre eux, 80’000, ont un emploi dans le canton de Genève. En comparaison, ils sont près de 30’000 dans le canton de Vaud et plus de 18’000 à Bâle-Ville. Le canton de Zurich compte moins de 1’000 frontaliers.

Les frontaliers peuvent sembler être un petit groupe cible pour les banques. Mais ils ne le sont pas. Cependant, ces dernières années, les banques suisses sont devenues plus restrictives à l’égard des clients domiciliés à l’étranger. Cela peut souvent avoir un impact sur les frontaliers.

Frais supplémentaires facturés par les banques suisses

La plupart des banques facturent des frais supplémentaires aux clients domiciliés à l’étranger et donc aux frontaliers. Les frontaliers paient généralement 300 francs de plus pour ouvrir un compte bancaire que les clients vivant en Suisse. Certaines banques, comme la Banque cantonale d’Argovie, refusent d’ouvrir des comptes aux clients domiciliés à l’étranger et donc aux frontaliers.

Il est important de noter que les taux peuvent varier considérablement. Certaines banques (par exemple la Banque cantonale de Genève et la Banque cantonale de Bâle), exemptent les clients de qualité résidant à l’étranger du paiement de ces frais supplémentaires, en particulier ceux qui disposent d’actifs importants.

De nombreuses banques suisses ne facturent des frais réduits que pour les clients domiciliés dans les pays voisins (France, Allemagne ou Italie). Swissquote, par exemple, ne facture pas de frais supplémentaires aux clients qui ne sont pas suisses.

Pas de frais supplémentaires pour certaines banques

La Valiant Bank et la Banque Cantonale Vaudoise ne facturent pas de frais supplémentaires aux frontaliers. Le Crédit Agricole Next Bank ne facture pas de frais supplémentaires aux frontaliers si ses clients sont situés en France, en Allemagne ou au Liechtenstein (et exercent une activité économique en Suisse).

En savoir plus :   10 avantages de l'ouverture d'un compte bancaire suisse

Les frontaliers ne sont pas soumis à des frais supplémentaires à la Banque cantonale de Thurgovie s’ils résident dans le sud de l’Allemagne. Les clients d’UBS originaires de France, d’Allemagne ou d’Italie, ainsi que d’Autriche, sont exemptés de frais supplémentaires si un montant minimum de 500 CHF par mois est transféré sur leur compte à titre de salaire.

Comparer les frais bancaires

Les frontaliers voudront également comparer les frais facturés aux clients suisses pour les services qui les intéressent. Il existe des différences significatives entre les banques.

Comparer les comptes

Les frontaliers doivent disposer d’un compte privé, également appelé compte courant ou compte salaire. Les frais de gestion du compte ne sont pas inclus. Les clients doivent également payer des frais pour les transactions. Des frais supplémentaires pour les cartes de débit direct (Maestro V-Pay, Postfinance) peuvent être ajoutés au compte privé.

Le compte privé peut être utilisé pour payer des transactions, mais le compte d’épargne en Suisse est utilisé pour épargner de l’argent. Le compte d’épargne est rémunéré à un taux plus élevé que le compte privé. Le compte d’épargne est généralement disponible sans frais. Il est intéressant de comparer les comptes d’épargne en raison des différences de taux d’intérêt, même dans le contexte actuel de taux bas.

En outre, les banques proposent de plus en plus de forfaits bancaires, ce qui complique la comparaison des prestataires. Cette comparaison des forfaits bancecom.com vous aidera à prendre une décision éclairée. Si vous n’êtes intéressé que par un compte salaire, il n’est pas nécessaire de comparer les packages bancaires de la banque suisse.

Trafic international des paiements

Les frontaliers qui envoient fréquemment de l’argent à l’étranger devraient comparer les tarifs. Ils paieront beaucoup moins s’ils transfèrent tout leur argent en ligne, dans la mesure du possible, que s’ils passent commande par téléphone ou utilisent un bordereau.

En savoir plus :   Faites passer votre entreprise au niveau supérieur grâce aux services de comptes bancaires suisses

Les transferts en euros sont généralement effectués par la procédure SEPA. Les banques suisses ne facturent pas souvent des frais pour les transferts en ligne. Ils peuvent coûter entre 1 et 5 francs, selon la banque que vous choisissez. Les paiements internationaux sans la procédure SEPA ou sans IBAN peuvent être plus chers et coûtent souvent 8 francs par transaction.

bancecom.com propose une comparaison indépendante des comptes privés. Il comprend également les paiements internationaux en euros (SEPA), ou dans d’autres monnaies (non SEPA). En sélectionnant l’option « Spécifications individuelles » dans la catégorie « Sélection du profil », vous pourrez préciser vos besoins spécifiques.

Comparer les services bancaires transfrontaliers

De nombreuses sociétés de cartes de crédit ne proposent des cartes de crédit qu’aux résidents de la Suisse. Il est possible de retirer des espèces ou de payer avec une carte de débit en Suisse. Toutefois, les frais liés aux cartes de crédit sont généralement beaucoup plus élevés.

Les banques suisses n’accordent des prêts privés qu’aux résidents de Suisse ou du Liechtenstein. Les frontaliers sont très rares. Cela vaut également pour les hypothèques.

La banque privée et la gestion de fortune sont soumises à des règles différentes. Ces dernières années, les banques suisses sont devenues plus restrictives, même pour le private banking. Le comparatif moneyland.ch du private banking vous donne un aperçu des frais facturés par les grandes banques.

Peu de plateformes de trading en ligne en Suisse acceptent les clients étrangers lorsqu’il s’agit de trading en ligne. Le comparatif des prix du trading bancecom.com montre des différences de prix significatives entre les prestataires. Il prend également en compte les frais de dépôt ou de transaction spécifiques à l’utilisateur.

© 2022 bancecom.com | Tous droits réservés